Une vue de Paris, depuis la Tour Eiffel.

Coronavirus : appel commun de 70 associations pour une reconstruction écologique et sociale

 

Plus de 70 organisations, dont France Nature Environnement et Citoyens Pour le Climat, lancent un appel commun à une reconstruction écologique et sociale. Cet appel se présente comme une interpellation de la société civile, ouverte à la signature de tous, et inaugure une campagne de mobilisation citoyenne à destination des élus.

Alors que la France s’apprête pour le déconfinement, prévu à partir du lundi 11 mai, quelques 70 associations lancent un « appel commun » pour une « reconstruction écologique et sociale » de la société et de l’économie après la pandémie de Covid-19. Initié par des associations de jeunes engagées sur les terrains écologiques, cet appel rassemble des ONG environnementales (WWF, France nature environnement, Fondation Nicolas Hulot…) ou sociales (Emmaus, ATD quart-monde…), des associations citoyennes, des collectifs de soignants (étudiants en médecine, infirmiers), des syndicats étudiants et des think tanks (Terra Nova, Shift Project…) et des syndicats étudiants (FAGE, FIDL…).

« Créons des emplois dans les activités écologiquement et socialement responsables »

Sur le site dédié, les 70 associations demandent aux responsables politiques de revoir leurs priorités dans la reconstruction qui s’annonce afin d’éviter les catastrophes à venir. « La grande erreur serait de reconstruire notre monde en conservant les méthodes d’hier. Notre société s’est révélée fragile, alors que nous sommes face à de nombreux autres périls. En plus des crises sanitaires, les désastres écologiques nous menacent et les inégalités sociales nous rendent toujours plus vulnérables », écrivent-elles. « Investissons massivement, formons et créons des emplois dans les activités écologiquement et socialement responsables », lancent les associations.

Dans ce cadre, elles appellent avec force à garantir la pérennité des activités essentielles assurées par nos services publics et à développer massivement les activités et métiers nécessaires à une reconstruction écologique et sociale. Elles souhaitent également que le gouvernement impose le ralentissement des activités qui nous mènent à des désastres écologiques et sociaux.

Une mobilisation citoyenne prévue dans les semaines à venir

L’Appel reste ouvert à la signature des citoyens afin qu’ils interpellent les décideurs publics. Ils pourront surtout s’adresser plus directement aux députés, aux ministres et à l’Élysée par mail à partir du site internet qui héberge l’appel. « Ces envois de mails personnalisés inaugurent la mobilisation citoyenne qui se poursuivra dans les semaines à venir, suite au lancement de l’Appel. La mobilisation sera rythmée par des campagnes de sollicitation des élus, à mesure que de nouvelles propositions apparaîtront dans le débat public. Ces campagnes de mobilisation citoyenne encourageront les décideurs publics à construire un avenir désirable et leur rappelleront que, conformément à la conclusion de l’Appel : il est temps d’agir ! », ajoutent les 70 organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *