Une tarentule traverse la route en début de soirée dans le sud du Pantanal au Brésil.

Critterpedia : le « Shazam » animalier pour identifier les serpents et les araignées

 

Deux ingénieurs australiens ont développé Critterpedia, une application qui permet de reconnaître les serpents et les araignées. Elle propose un descriptif des créatures rencontrées sur le chemin et prises en photos.

Tant de peurs, pour rien…

En Australie, deux ingénieurs ont conçu une application pour nous aider à en apprendre davantage sur les serpents et les araignées. Deux créatures qui peuplent la Terre et qui suscitent chez beaucoup d’entre nous une peur parfois irrationnelle. En effet, si l’on prend l’exemple des serpents en Australie, seules 2 morsures mortelles sont répertoriées chaque année. Entre 2008 et 2017, 23 personnes sont décédées à cause d’un serpent dans ce pays. C’est moins que les morts causées par les vaches, les chevaux, les guêpes et les méduses.

« Éduquer les gens sur notre faune d’une manière amusante et interactive, en se concentrant en particulier sur nos amis venimeux et en explorant les raisons pour lesquelles les gens nourrissent tant de peurs, est la clé pour offrir une plateforme qui peut vraiment faire une différence dans la vie des gens », a expliqué Murray Scare, co-créateur de l’application avec Murray Scare.

Alimentée par une IA et développée avec l’aide du laboratoire Data 61, Critterpedia ressemble au Shazam, célèbre application de reconnaissance musicale. Elle permet à n’importe qui d’identifier des serpents et des araignées rencontrés sur son chemin, en donnant en une fraction de seconde toutes les réponses dont il a besoin. Il s’agit notamment du niveau de toxicité de l’espèce ou son niveau de menace.

Une base de données de plus de 200 000 photos

Critterpedia repose sur le modèle du crowd-sourcing, c’est-à-dire qu’elle se nourrit principalement des informations rentrées par ses utilisateurs. Plus ces derniers feront de photos, plus la base de données prendra de l’ampleur et l’appli se montrera efficace dans l’identification des bestioles. Critterpedia se rapproche d’ailleurs d’un réseau social puisqu’elle permet de créer un compte et de partager ses découvertes avec la communauté. La plateforme compte déjà plus de 200 000 photos.

Une fonctionnalité pour contacter les urgences

Si l’application est utile partout dans le monde, elle trouve évidemment tout son intérêt dans son pays d’origine. L’Australie abrite une immense variété d’araignées (plus de 2000) et plus de 180 espèces de serpents, dont 20 parmi les plus venimeux au monde. A cause de la dangerosité des animaux, Critterpedia intègre une fonctionnalité qui permet de contacter les services d’urgence en cas de morsure.

Toujours en développement, l’app arrive bientôt sur le marché. À terme, elle devrait intégrer la réalité augmentée et virtuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.