Deux Indiens plantant des arbres.

Inde : deux millions de volontaires pour planter 250 millions d’arbres

 

Dans l’État d’Ut­tar Pradesh, en Inde, plus de deux millions de personnes ont lancé dimanche une campagne de reboisement pour plan­ter 250 millions d’arbres dans tout le pays. Les opérations se feront en respectant la distan­cia­tion sociale, en raison de l’épidémie de coronavirus.

En Inde, dans l’État d’Ut­tar Pradesh, plus de deux millions de personnes ont lancé dimanche dernier une importante campagne de reboisement pour combattre le réchauf­fe­ment clima­tique, rappor­tait le New York Times dans son édition du dimanche 5 juillet. Après avoir planté 66 millions d’arbres en 12 heures en 2017, les Indiens veulent cette fois plus que tripler la performance. Ainsi, les auto­ri­tés ont distri­bué 250 millions de graines à planter dans le nord du pays par des fonc­tion­naires (législateurs, des représentants du gouvernement, etc.) et des bénévoles d’organisations à but non lucratif.

« Nous sommes déter­mi­nés à augmen­ter la surface fores­tière de l’Ut­tar Pradesh de 15% au cours des cinq prochaines années », a déclaré Yogi Aditya­nath, le gouver­neur de l’État, en inaugurant la campagne à Lucknow, la capitale de l’État. Les volontaires planteront « Plus de 20 millions d’arbres sur les rives du Gange, ce qui contribuera à garder ce puissant fleuve propre. », a ajouté le haut fonctionnaire.

950 000 km² de forêts d’ici 2030

Quatrième pays le plus touché au monde par la pandémie de coronavirus, l’Inde a signalé 24 850 nouveaux cas de virus dimanche – un autre record de 24 heures pour le pays – portant son total à 673 165, dont 19 268 décès. Pour éviter toute contamination, les  bénévoles ont donc gardé leurs distances les uns des autres.

Selon le gouverneur Yogi Aditya­nath, l’Inde veut « augmenter la superficie de ses forêts à 950 000 km² d’ici 2030 », alors que la croissance démographique et l’augmentation des installations industrielles font pression sur ces surfaces. Le porte-parole du gouvernement de l’Uttar Pradesh, Awanish Awasthi, a précisé que les organisateurs enregistreront l’ensemble de la campagne de plantation sur vidéo et que les arbres feront l’objet d’étiquetage pour un futur récensement.

Seulement 60% des jeunes arbres survivent

A l’instar de l’Inde, d’autres pays ont pris l’engagement de lutter contre la défo­res­ta­tion et le réchauffement climatique. Il s’agit notamment de l’Ethio­pie qui prévoit de plan­ter 5 milliards d’arbres rien qu’en 2020. Si ces campagnes de plantation d’arbres permettent de remettre le couvert végétal sur des espaces dénudés, notons malheureusement que la survie à long terme des arbres plantés lors de ces campagnes de masse reste préoccupante. Habituellement, seulement 60% des jeunes arbres survivent, le reste succombant à la maladie ou au manque d’eau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *