Un enfant jouant avec sa tablette, sur une table.

Lutte contre le Covid-19 : le MIT créé un outil de codage pour les enfants

 

Une équipe de chercheurs du MIT a développé en avril un outil de codage à destination des enfants pour les inciter à créer des applications dédiées à la lutte contre le Covid-19. Chaque mois, des lauréats sont sélectionnés partout dans le monde.

« Nous voulions leur donner les moyens d’agir »

Lorsque les écoles du monde entier ont fermé leurs portes en mars, en raison de la pandémie de coronavirus, une équipe du Massachussetts Institute of Technology (MIT) a eu l’idée d’occuper les élèves sainement. En effet, elle a développé « MIT App Inventor », une interface de programmation simplifiée pour les enfants et jeunes adultes. Cet outil de codage aide les adolescents à créer des applications pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et apporter un soutien moral aux personnes. « Beaucoup de gens, y compris des enfants, sont enfermés chez eux avec peu de choses à faire et avec le sentiment de perdre le contrôle de leur vie (…) Nous voulions leur donner les moyens d’agir, de s’impliquer dans un processus créatif et de faire quelque chose de bien pour leurs concitoyens », explique Selim Tezel, un concepteur de programmes d’études pour MIT App Inventor

Depuis son lancement en avril, MIT App Inventor a recueilli propositions d’enfants du monde entier : Nouvelle-Zélande, République démocratique du Congo, Italie, Chine, Inde, Espagne…La plateforme App Inventor a même servi à des enseignants dans certaines salles de classes en tant qu’outil éducatif. Les participants ont créé des technologies dans des domaines très variés tels que la santé physique et mentale, l’hygiène, l’éducation…

Plusieurs projets déjà promus

Chaque mois, le MIT sélectionne des lauréats. En avril, il a choisi Bethany Chow et Ice Chow, de jeunes inventeurs vivant à Hong Kong. Le duo a développé un outil visant à motiver les utilisateurs à rester en bonne santé. Leur application comprend un jeu qui encourage les joueurs à adopter des habitudes saines en collectant des points qu’ils peuvent utiliser pour vaincre des virus virtuels. Aussi, elle intègre une fonction optionnelle de suivi de localisation qui peut alerter les utilisateurs s’ils ont fréquenté un endroit où il y a eu une forte concentration de cas Covid-19.

En juin le MIT a sélectionné Akshaj Singhal, un Indien de 11 ans, pour son application Covid-19 Warrior. Celle-ci propose une multitude de fonctionnalités destinées à faire connaître le Covid-19. Il y a notamment un jeu et un quiz pour tester les connaissances sur le virus, des mises à jour quotidiennes sur la pandémie et des informations sur la façon de créer votre propre masque.

Apprendre à coder et se rendre utile en même temps 

En outre, Les participants ont pu se réunir virtuellement dans le but de développer des applications d’interactions sociales. Par exemple, trois lycéens de Singapour ont mis au point Maskeraid, une interface qui met en relation les utilisateurs ayant besoin d’aide avec des bénévoles capables de leur apporter leur concours pour divers services. « Ce qu’il y a de bien avec App Inventor, c’est que l’on apprend à coder, mais cela nous donne aussi quelque chose que l’on peut réellement faire et une chance de contribuer. Il donne aux enfants la possibilité de dire : je ne fais pas qu’apprendre, je réalise un projet, et ce n’est pas seulement un projet pour moi, c’est un projet qui peut réellement aider d’autres personnes », souligne Hal Abelson, professeur en génie informatique.

L’équipe du MIT App Inventor prévoit de continuer à relever le défi aussi longtemps que la pandémie aura un impact mondial. Plus tard ce mois-ci, elle organisera un hackathon virtuel ou « appathon ». Cet événement encouragera les participants du monde entier à créer des applications visant à améliorer le bien-être mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *