Un enfant lisant un livre

Noël durable : plus de la moitié des Français prêts à offrir un cadeau de seconde main

 

Selon une étude menée par Kantar pour le portail de recommerce Momox, 52,2 % des Français sont prêts à offrir un cadeau d’occasion à Noël. Les principales raisons de ce choix sont économique (24,5 % des répondants) et environnementale (23,1 %).

Les résultats d’une étude de Kantar pour momox révèlent que plus de la moitié des Français (52,2 %) sont prêts à offrir un cadeau de Noël de seconde main. Leurs choix sont généralement motivés par les économies réalisées (24,5 % des répondants) et le respect de l’environnement (23,1 %).

Les personnes âgées moins emballées par la seconde main

On distingue d’emblée un clivage générationnel parmi les 1057 personnes interrogées par Kantar. Tandis que 60 % des 16-24 ans et 62,3 % des 25-34 ans se tournent vers l’occasion à Noël, 54,9 % des 45-54 ans préfèrent offrir du neuf. La part est encore plus importante chez les 55-64 ans qui n’envisagent la seconde main qu’à 39,9 %. Quant aux motivations qui poussent les répondants à se tourner vers la seconde main, elles sont généralement de deux ordres. Pour environ 24,5 %  d’entre eux, il s’agit de faire des économies car l’occasion est moins chère que le neuf. Les répondants souhaitent aussi être plus respectueux de l’environnement (23,1 %).

Le livre, produit culturel le plus demandé

Pour ceux qui préfèrent des cadeaux de seconde main, ils ne devraient pas galérer pour en trouver. Il y en a à foison sur internet comme dans les magasins. De l’ameublement au high-tech en passant par la maroquinerait, tout le monde sera servis. Selon Momox, le produit culturel de seconde main le plus populaire auprès des Français, est largement le livre. Au moins 95 % des produits achetés sur sa plateforme sont des ouvrages littéraires d’occasion. Les DVDs/Blu-Ray viennent en deuxième position avec 24 % et en troisième les CDs avec 23 %. Suivent les jeux vidéo qui représentent 15 % des achats sur le site de l’entreprise. A noter, que ce soit pendant les fêtes ou tout au long de l’année, le livre reste en tête des ventes de bien culturel.

Soulignons aussi que les principales raisons qui poussent les Français à vendre leurs biens d’occasion sont : libérer de la place (62,2 %), gagner de l’argent (59,3 %) et conserver ce qui peut être utilisé (59,6 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *