Une femme manipulant son smartphone

Dématérialisation du parcours d’achat: les Français y sont très favorables

 

Selon une étude commandée par Decathlon auprès de l’institut de sondage Ipsos, 64% des consommateurs français sont favorables à la dématérialisation du parcours d’achat, bien que 54% restent craintifs quant à la confidentialité de leurs données.

De réels enjeux de développement durable

Les tickets de caisse et les notices d’information pourraient bientôt disparaitre pour laisser place à la dématérialisation du parcours d’achat, d’après une étude commandée par l’enseigne sportive Decathlon auprès de l’institut de sondage Ipsos. Cette enquête nous apprend que la majorité des consommateurs Français (64%) se montre favorable à ce processus, bien que nombre d’entre eux restent craintifs quant à la confidentialité de leurs données (54%).

Pour 64% des Français interrogés, le premier intérêt des services dématérialisés réside dans le geste écologique. Il y aura moins de papiers, donc moins de déchets, in fine. Outre les enjeux de développement durable, les consommateurs mettent en avant la facilité de stockage des documents (49%) et l’accès aux informations (41%). « Ce dernier point recouvre l’intégralité du parcours client, qui a de réelles attentes sur l’information produits, en particulier pour la high-tech, l’automobile et le bricolage », commente Laurent Boudon, directeur de clientèle chez Ipsos.

Les Français consultent surtout les prix

Près d’un Français sur deux (48%) a recours à internet pour chercher une information relative à un produit. Les autres sources d’information sont le bouche-à-oreille (29%) et la lecture de prospectus ou de fiches techniques (29%). En tête des informations recherchées figure le prix (64%), suivi par la qualité du produit (43%) et ses caractéristiques techniques (42%). Les avis des consommateurs (36%) et la durée de vie des produits (35%) complètent le top 5.

Un clivage générationnel

L’étude souligne aussi que 19% des Français jugent que la dématérialisation facilite leurs démarches d’inscription ou d’achat. Mais, si 7 Français sur 10 de moins de 40 ans estiment que le passage au tout numérique est une bonne chose, seulement la moitié des plus de 60 ans le voient d’un bon œil. Les Français les moins convaincus par la dématérialisation des services évoquent les risques en termes de confidentialité des données (54%) et une préférence pour les contacts humains (téléphone, face à face, 48%).

Les magasins physiques ont de beau jour devant eux

C’est pourquoi les magasins physiques continueront de prospérer. D’ailleurs la plus part des Français (82%) restent attentifs à l’étiquetage en magasin, aux informations en rayon (80%), aux conseils des vendeurs (78%), aux certifications et autres normes (62%). Plus étonnant encore la notice papier fournie avec les produits serait conservée par 61% d’entre eux et jetée par seulement 8% d’entre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.