Une jeune fille brandissant une pancarte lors d'une manifestation pour le climat à Toronto, au Canada (Photo : Unsplash).

Grève pour le climat : 3 000 rassemblements prévus ce vendredi dans le monde

 

De l’Islande à l’Australie en passant par l’Inde, plus de 3 000 rassemblements ont lieu ce vendredi à travers le monde, à l’appel du mouvement Fridays for future, lancé en 2018 par Greta Thunberg. A Stockholm, la jeune militante a participé à une manifestation devant le parlement à Stockholm.

« Nous devons traiter la crise climatique comme une [véritable] crise »

Près de 3 000 manifestations pour le climat se déroulent dans le monde ce vendredi, dans le cadre des Fridays for future, le mouvement initié par la Suédoise Greta Thunberg. La jeune militante a participé aujourd’hui à une manifestation devant le parlement à Stockholm, avec cette fois l’objectif de renforcer la pression sur les décideurs publics. « Notre principal espoir est comme toujours d’essayer d’avoir un impact au niveau de la sensibilisation et de l’opinion publique afin que les gens commencent à prendre conscience de la crise climatique, et que nous renforcions cette pression sur les personnes au pouvoir afin que les choses changent, a déclaré l’adolescente de 17 ans, qui revient d’une année sabbatique.

Elle estime aussi et surtout que « Nous devons traiter la crise climatique comme une [véritable] crise », face aux catastrophes qui se multiplient dans le monde (inondation, sécheresse, etc.). « Tout le monde n’en subit pas les conséquences de la même manière et les médias ignorent les ravages que subissent les pays du Sud qui sont touchés de manière disproportionnée », a-t-elle déploré.

Des marches attendues dans quelques villes en France

En Suède, plus de 200 événements étaient attendus avec au maximum 50 personnes chacun, pour se conformer aux restrictions sanitaires en vigueur dans le pays. Dans le monde entier, près de 3 000 événements sont annoncés, notamment en Islande, en Australie, en Jamaïque et en France. Les jeunes Français sont invités à lancer des débats sur l’écologie dans leurs établissements scolaires à midi, avant de participer aux diverses actions prévues localement. Youth for Climate organise des marches à Rennes, Nantes, Douai, Dijon, Pau, Toulouse, Albi et Valence.

Une action prévue samedi à Paris

Le samedi 26 septembre, il y aura également des actions, désobéissantes ou légales, sur la thématique de la résilience locale, contre « les Grands Projets Inutiles et Imposés ou la présence d’installations Seveso », informe Youth for Climate. À Paris, une place et ses rues adjacentes devrait être occupée pour une durée non précisée.

En septembre dernier, la grève pour le climat avait rassemblé sept millions de personnes dans le monde entier. C’était la plus grosse mobilisation jamais organisée pour le climat. Cette fois ci, l’on ne devrait pas enregistré un grand nombre de participants car il va falloir composer avec le Covid-19 et les gestes barrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *